Qu'est-ce que le phishing?

L’un des types de fraude en ligne les plus courants est appelé phishing, un terme qui est apparu dans les années 1990. Concrètement, le phishing est une tentative délibérée d’obtenir des informations sensibles, telles que des identifiants de connexion ou des numéros de carte bancaire, en se faisant passer pour une personne digne de confiance.

Les cyberattaques sont courantes à l’ère actuelle, car chaque entreprise et chaque individu a une raison d’être en ligne, et même des quantités abstraites telles que des données peuvent être précieuses pour un pirate informatique. Plus vous serez sensibilisé sur les types de cyberattaques et d’escroqueries les plus courants, plus vous serez en mesure de les stopper.

Planifiez une démo Apprendre encore plus

Qu’est-ce que le phishing?

Types de tentatives de phishing : Les bases

Les tentatives de phishing peuvent être mises en œuvre de plusieurs manières, notamment :

  • Faux sites web.Quelqu’un peut créer un site web qui ressemble à la page de connexion d’une société existante, mais avec une URL légèrement différente. Un utilisateur final pourrait être facilement trompé, et amené à saisir son nom d’utilisateur et son mot de passe sans y avoir mûrement réfléchi.
  • Usurpation d’adresse email.Les tentatives de phishing sont également courantes par email. Un pirate peut envoyer un message à quelqu’un en se faisant passer pour l’animateur d’un site web connu ou une institution partenaire de confiance, et demander des informations à son destinataire.
  • Ingénierie sociale directe.D’autres tentatives sont plus directes et spécifiques. Par exemple, quelqu’un peut essayer d’engager une conversation par messagerie instantanée.

 

Les tentatives de phishing peuvent également être classées comme étant de « spear phishing » ou de « bulk phishing » Dans le cas du spear phishing, un criminel cible spécifiquement un individu ou une entreprise pour essayer d’obtenir des éléments d’information spécifiques, souvent dans un but précis. En revanche, les tentatives de bulk phishing s’appuient souvent sur des structures statiques à long terme pour capturer le plus grand nombre possible d’informations provenant de différents individus.

 

Il est également important de savoir que le phishing est pertinent dans une grande variété de canaux de diffusion. L’un des plus courants est probablement le phishing mobile. En raison des petits écrans et des liens raccourcis, les liens et les pages web de phishing deviennent plus difficiles à distinguer des pages légitimes, de sorte que les utilisateurs sont plus enclins à tomber dans les pièges du phishing via leurs appareils mobiles.

Les conséquences d'une attaque de phishing réussie

En raison du nom familier et de la simplicité de ce type d’escroquerie, de nombreuses entreprises ne prennent pas le phishing au sérieux. Les conséquences peuvent toutefois être dévastatrices pour votre entreprise. Si l’un de vos collaborateurs remet ses identifiants de connexion à une entité malveillante, l’ensemble de votre réseau pourrait être compromis.

 

Les attaques de phishing sont courantes et leur nombre augmente. En fait, 32 % de toutes les failles de sécurité impliquent une attaque de phishing1. En fin de compte, une escroquerie de phishing réussie typique peut coûter à une entreprise 3,86 millions de dollars, ou 7,9 millions de dollars aux États-Unis. Une faille de sécurité conséquente pourrait coûter des centaines de millions, voire des milliards de dollars.

 

Par conséquent, il est préférable de protéger vos collaborateurs et votre entreprise contre les tentatives de phishing de manière aussi proactive que possible.

Comment se protéger du phishing

Vous pouvez prendre différentes mesures pour protéger votre entreprise contre les tentatives de phishing, qui appartiennent essentiellement à l’une des deux grandes catégories de solutions.

 

Il existe tout d’abord des solutions techniques. Il s’agit d’outils, d’applications et de systèmes conçus pour limiter la possibilité qu’une tentative de phishing atteigne l’un de vos collaborateurs. Vous pouvez par exemple mettre en place un filtre intelligent sur la messagerie qui peut détecter les contenus généralement utilisés dans les tentatives de phishing. Vous pouvez également détecter les URL frauduleuses qui tentent d’imiter celles de sites web légitimes, et mettre en place un filtre pour garantir que vos collaborateurs ne consultent jamais ces sites par erreur.

 

Il est également judicieux dans ce cas d’investir dans une solution antiphishing.

 

Comme les attaques de phishing peuvent provenir de nombreux points d’entrée différents, nous vous recommandons de déterminer chacun d’entre eux pour veiller à ce que votre entreprise soit protégée :

 

  • SandBlast Agentpour la protection des postes de travail contre les attaques de phishing
  • SandBlast Mobilepour la protection mobile contre les attaques de phishing
  • SandBlast Networkpour la protection des réseaux contre les attaques de phishing
  • CloudGuard SaaSpour la protection de la messagerie contre les attaques de phishing

 

Il existe ensuite des solutions de sensibilisation des collaborateurs, qui sont sans doute encore plus importantes. Des collaborateurs sensibilisés aux tentatives de phishing auront beaucoup moins de chances de se faire piéger, même s’ils consultent un email ou se rendent sur une page web incroyablement convaincante.

 

Les précautions de base sont suffisantes pour contrecarrer la majorité des tentatives de phishing. Veillez tout d’abord à ce que vos collaborateurs comprennent qu’aucun agent d’aucune entreprise que ce soit, ne leur demandera jamais directement de divulguer leurs identifiants de connexion. Deuxièmement, demandez-leur de vérifier l’URL du site qu’ils consultent et de rechercher tout élément dans sa conception ou sa structure qui pourrait sembler étrange.

 

Vous souhaitez améliorer la sécurité de votre entreprise contre les tentatives de phishing ? Ou bien vous avez besoin d’une meilleure solution de sécurité globale ? Contactez Check Point Software dès aujourd’hui pour plus d’informations !

Ressources recommandées